#Covid-19 : Où en sont les associations après le confinement ? État des lieux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Après une première enquête réalisée dès les premiers jours du confinement, les responsables associatifs ont été invités à s’exprimer de nouveau, au moment de la reprise progressive de leurs activités par le Mouvement associatif et le RNMA, en lien avec Recherches et Solidarités et la DJEPVA et en partenariat avec le CNEA et France Générosités. 13 500 associations ont répondu, dont presque 2000 en Auvergne-Rhône-Alpes.

Les résultats nationaux et régionaux témoignent que l’impact économique a de lourdes conséquences sur l’avenir des associations et menace l’emploi associatif, alors que la reprise d’activités pour cet été reste incertaine pour un tiers d’entre elles.

En région, 70% des associations n’ont pas pu maintenir plus de 20% de leur activité et 87% ont du annuler des évènements. La moitié enregistre une perte de revenus d’activité significative ou totale, et 60% des associations ne pourront reprendre qu’en septembre une activité habituelle dans des conditions acceptables.

Concernant les associations employeuses (données nationales), 1/3 comptent au 15 juin la totalité de leurs salariés en chômage partiel. On note une forte attente du côté des collectivités territoriales, avec 40% des associations qui envisagent d’activer des aides financières régionales, départementales ou communales à court terme. 36% des associations employeuses ont activé des solutions financières publiques notamment : délais de paiement (50%), le fonds de solidarité (40%) et les aides financières territoriales, en particulier les aides régionales (20%).

>> L’infographie des chiffres clés en Auvergne-Rhône-Alpes
>> La synthèse des résultats de l’enquête nationale
>> Plus d’infos